منتدى الشريعة والقانون

**وإذا حكمتم بين الناس أن تحكموا بالعدل إن الله نعما يعظكم به إن الله كان سميعا بصيرا**
 
الرئيسيةالبوابةاليوميةمكتبة الصورس .و .جبحـثالأعضاءالتسجيلدخولتسجيل دخول الاعضاء
ارفع غشاوة الغمة عن بصيرتك بقبس هذا الأسبوع: ((من هداية الحمار -الذي هو أبلد الحيوانات - أن الرجل يسير به ويأتي به الى منزله من البعد في ليلة مظلمة فيعرف المنزل فإذا خلى جاء اليه ، ويفرق بين الصوت الذي يستوقف به والصوت الذي يحث به على السير
فمن لم يعرف الطريق الى منزله.. وهو الجنّـة.. فهو أبلد من الحمار)) إهـ  ابن قيم الجوزية


شاطر | 
 

 مؤتمر الشر في تونس

استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي اذهب الى الأسفل 
كاتب الموضوعرسالة
سديم
مرتبة
مرتبة


الجنس : انثى عدد المساهمات : 47
نقاط : 3064
السٌّمعَة : 5

تاريخ الميلاد : 22/01/1969
تاريخ التسجيل : 18/02/2011
العمر : 48

مُساهمةموضوع: مؤتمر الشر في تونس   الثلاثاء يوليو 17 2012, 08:18



République Tunisienne
Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique
Université de Kairouan
Faculté des Lettres & Sciences Humaines de Kairouan
UR : LANGUE – DISCOURS - SOCIÉTÉ

Appel à communication
L’UR « Langue – Discours - Société » organisera les 20-21 et 22 février 2013, à la Faculté des Lettres et Sciences Humaines de Kairouan, son premier colloque international qui portera sur : « Le Mal : Valeur et Discours ».

C'est l'abus de nos facultés qui nous rend malheureux et méchants. Nos chagrins, nos soucis, nos peines, nous viennent de nous. Le mal moral est incontestablement notre ouvrage, et le mal physique ne serait rien sans nos vices, qui nous l'ont rendu sensible.
N'est-ce pas pour nous conserver que la nature nous fait sentir nos besoins ? La douleur du corps n'est-elle pas un signe que la machine se dérange, et un avertissement d'y pourvoir ? La mort... Les méchants n'empoisonnent-ils pas leur vie et la nôtre ? Qui est-ce qui voudrait toujours vivre ? La mort est le remède aux maux que vous vous faites ; la nature a voulu que vous ne souffrissiez pas toujours. Combien l'homme vivant dans la simplicité primitive est sujet à peu de maux ! Il vit presque sans maladies ainsi que sans passions, et ne prévoit ni ne sent la mort ; quand il la sent, ses misères la lui rendent désirable : dès lors elle n'est plus un mal pour lui. [...]
Qui ne sait pas supporter un peu de souffrance doit s'attendre à beaucoup souffrir. Quand on a gâté sa constitution par une vie déréglée, on la veut rétablir par des remèdes ; au mal qu'on sent, on ajoute celui qu'on craint ; la prévoyance de la mort la rend horrible et l'accélère ; plus on la veut fuir, plus on la sent ; et l'on meurt de frayeur durant toute sa vie, en murmurant contre la nature des maux qu'on s'est faits en l'offensant.
Homme, ne cherche plus l'auteur du mal ; cet auteur, c'est toi-même. Il n'existe point d'autre mal que celui que tu fais ou que tu souffres, et l'un et l'autre te vient de toi. [...] Ôtez nos funestes progrès, ôtez nos erreurs et nos vices, ôtez l'ouvrage de l'homme, et tout est bien.
(Jean-Jacques Rousseau, Émile ou de l’éducation, 1762).





République Tunisienne
Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique
Université de Kairouan
Faculté des Lettres & Sciences Humaines de Kairouan
UR : LANGUE – DISCOURS - SOCIÉTÉ


Axes du colloque « Le Mal : Valeur et Discours »

• Vers une définition du mal.
C’est quoi le mal ? Peut-on le définir ? Est-il intelligible ? Si oui, quels en sont les critères définitoires ? Quelles références permettent-elles d’établir ces critères ? Quels sont les symboles, les manifestations et les significations du mal ? Ces significations, manifestations et symboles sont-ils universaux ou sont-ils tributaires du temps et de l’espace ? Est-il possible de parler d’une « géographie du mal » ? Peut-on admettre qu’il existe une « historicité du mal » ?
• Le mal et l’imaginaire.
Comment le mal se dit-il ? Quelles sont ses dimensions et ses caractéristiques telles qu’elles se manifestent dans l’imaginaire social, religieux, politique, idéologique, artistique, littéraire, historique, scientifique, …
• L’Autre et le mal.
Comment et pourquoi l’Autre est-il présenté comme l’incarnation du mal ? Peut-on dire que la question de l’altérité (observable sur tous les plans : ethnie, culture, gender, religion, politique, idéologie, etc.) est génératrice du mal ?
• Le mal dans le discours.
Peut-on écrire le mal ? Comment le mal se manifeste-t-il dans les différents types de discours (littérature, cinéma, peinture, religion, presse, etc.).
• Le discours du mal.
Le mal a-t-il un discours propre à lui ? Quelles seraient les caractéristiques du « discours du mal » ? Comment fonctionnerait-il ? Quelles en seraient les fonctions ? Le discours du mal n’est-il pas un puissant remède au mal ? …




Comité d’organisation Comité scientifique


Nader Hammami
Sabeur Souissi
Wajih Ayed
Wissem Kéfi
ABDELKRIM ABIDI (ENS Tunis)
ARBI DHIFAOUI (FLSH Kairouan)
BASSEM JMEL (FLSH Sfax)
HAMMADI MESSAOUDI (FLSH Kairouan)
HATEM ABID (FLSH Kairouan)
HÉDIA ABDELKÉFI (Université de Tunis El Manar)
JACQUES BERCHTOLD (Paris – Sorbonne Paris IV)
MANSOUR khlifa (FLSH Sousse)
MOHAMED KHBOU (FLSH Sfax)
MOUNIR TRIKI (FLSH Sfax)
VIOLAINE ANGER (Université d’Evry Val d’Essonne)


République Tunisienne
Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique
Université de Kairouan
Faculté des Lettres & Sciences Humaines de Kairouan
UR : LANGUE – DISCOURS - SOCIÉTÉ

1er Colloque international : « Le Mal : Valeur et Discours »
FICHE DE PARTICIPATION

(À envoyer, avant le 15 septembre 2012,
à l’adresse suivante : [ندعوك للتسجيل في المنتدى أو التعريف بنفسك لمعاينة هذا الرابط])

Nom et Prénom : ………………………………………………….………………………….
Diplôme : ……………………………………………………………………………………..
Spécialité : ……………………………………………………………………………………..
Établissement universitaire : …………………………………………………………………
Adresse personnelle : ………………………………………………………...……………….
Tél : …………………………………………………………………………………………….
Adresse électronique : ………………………………………………………………………..
Adresse professionnelle : …………………………………………………………………….
Titre de la proposition de communication : …………………….………………………………
Axe du colloque : …………………………………………………………………………….
Mots clés de la proposition de communication (3 à 5) :
1. …………………………………………………….
2. …………………………………………………….
3. …………………………………………………….
4. …………………………………………………….
5. …………………………………………………….
Résumé de la proposition (5-8 lignes) ………………………………………………………….
………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
 
مؤتمر الشر في تونس
استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي الرجوع الى أعلى الصفحة 
صفحة 1 من اصل 1

صلاحيات هذا المنتدى:لاتستطيع الرد على المواضيع في هذا المنتدى
منتدى الشريعة والقانون  :: الفضاء العام :: رواق الملتقيات-
انتقل الى: